Devenir un leader naturel, un passage obligé?

 In La conscience au service des affaires et leadership ZHP

Dans notre dernier blüg, nous décrivions ce qu’est leader conscient, dans l’optique de la haute performance. Mais comment le devient-on ?

D’entrée de jeu, nous ne pouvons pas devenir un leader conscient et naturel dans le seul but d’atteindre des objectifs d’affaires audacieux, plus rapidement et plus efficacement. Si c’était le cas, ce ne serait qu’une autre stratégie du mental/ego pour maintenir le contrôle. La cohérence et l’alignement que manifeste le leader conscient ne peuvent pas être simulés ou du moins pas pour très longtemps.

Pourtant, à un premier niveau de conscience, nous ne nous en cacherons pas que l’engouement pour la conscience en affaires soit motivé par les bénéfices pour l’entreprise et les actionnaires. Nous voulons les bénéfices, sans nécessairement véritablement être conscients du processus que cela pourra nous demander en tant que leader. En effet, le leader s’attend souvent à des outils ou trucs à appliquer1, pour réaliser que ça va demander un passage « obligé », celui de laisser aller le contrôle, se laisser être vulnérable, et apprendre à s’accueillir. Il n’est pas toujours prêt. L’amour de soi, de sa vraie nature, transformera le leader qui exprimera son leadership naturel, pour être enfin identifié comme ayant atteint le niveau de leader conscient. Et alors, paradoxalement, il n’aura même plus besoin de cette étiquette, de cette reconnaissance.

Le leadership naturel ZHP (dans sa Zone Haute Performance) est un état d’être que tout être humain reconnaît et qui le connecte à sa vraie nature. Le leader conscient par sa présence, crée un climat où règne la confiance et la bienveillance. Il crée une culture organisationnelle sécurisante et favorise l’épanouissement des êtres humains. Ceux-ci, n’opérant plus à partir d’un espace de survie, sont mobilisés et désirent tout naturellement contribuer leur énergie et leurs talents à l’organisation.

Plusieurs conférenciers lors du Sommet québécois du leadership conscient2 ont fait ressortir les qualités que démontre le leader conscient : l’authenticité, l’écoute, la compassion, l’empathie, la présence, la vulnérabilité, l’accueil, la créativité. De plus, le leader conscient est motivé par un sens profond de contribution et d’être au service d’une mission plus grande que lui-même!

Comment devenir un leader naturel ZHP?

Afin que le leader exprime ces qualités, dans un monde idéal, il pourra entraîner son cerveau : par la méditation, la pleine conscience, la cohérence cardiaque, le neuro-feedback, le yoga, les arts martiaux, les arts. Ce sont toutes des voies qui lui permettront de s’arrêter et d’être présent à ce qu’il fait, afin de ne plus fonctionner au niveau du cerveau limbique qui le maintient dans un état de survie et qui le coupe du néocortex, région du cerveau associée à l’empathie, la compassion, la créativité.

Mais, selon les témoignages au sommet, la plupart ne sont pas devenus conscients par un entraînement de leur cerveau. C’est plutôt par une ou plusieurs expériences que nous nommons des points de rupture (l’image associée à ce blüg), et qui ont provoqué en eux une transformation de leur niveau de conscience. Nous parlons d’épuisement, de dépression, d’accident ou autres chocs. Certains parlent même d’expériences mystiques ou de morts imminentes.

Le processus de devenir un leader conscient ressemble davantage à un processus de déconstruction de son identification à la personnalité ou l’ego et de ses conditionnements, que d’avoir à développer quelque chose que nous n’aurions pas déjà tous en nous. Cette capacité de leadership conscient, de haute performance, est en soi. Il s’agit de sortir de la boîte des conditionnements ! C’est un processus qui peut sembler long, ardu, ridicule, voire non nécessaire pour le mental. Cela en fera reculer plus d’un.

Le processus d’émancipation de votre leadership passe par le retour à vous, mais pas dans le sens de ce que votre mental conçoit. Il ne s’agit pas de ce vous là ! En fait, nous parlons de parcourir la distance de votre tête à votre cœur. Le leadership ZHP est un leadership qui émane du cœur, le premier cerveau à s’être formé en vous quand vous n’étiez qu’un embryon.

Nous y reviendrons à la prochaine nouvelle lune, le 29 décembre, date de parution de notre prochain blüg !


1 Après plus de 45 conférences au Groupement des chefs d’entreprises du Québec, nous pouvons vous dire que c’est le cas, la plupart du temps…
2 Sommet Québécois du leadership conscient à Montréal, septembre 2018, événement organisé par le Centre International du Leadership Conscient qui a été fondé par Stéphane Leblanc et Jeanne Rahilly.

0